France, Belgique: peu de mises en cause publiques des organisations caritatives
25/02/2019 - Les organisations caritatives françaises autant que belges sont rarement l’objet de dénonciations publiques pour des défaillances majeures concernant leur gestion.
On se souvient des accusations portées début 2018 à l’égard d’Oxfam et d’autres ONG prises en défaut du fait d'une gestion inappropriée de certains comportements abusifs du personnel de terrain (lien).
Plus récemment divers médias néerlandophones se sont fait l’écho de graves tensions au sein de la direction de Natuurpunt (lien).

Voici qu’à présent la direction de la Croix-Rouge française se trouve mise en cause à l’occasion de la publication du livre ‘Charité bien ordonnée’, fruit d’une année d’investigations menées par deux journalistes français.

Gouvernance "toxique" au sommet de la Croix-Rouge française ?
La Croix-Rouge française regroupe plus de 17.000 salariés et 59.000 bénévoles, pour un chiffre d’affaires de plus de 1 milliard d’euros.
L’enquête de Yohan Blavignat et de Bénédicte Poirier s’attache principalement à dénoncer le mode de gouvernance « toxique » mis en place par le docteur Jean-Jacques Eledjan, actuel président de l’organisation.

Les témoignages les plus accablants émanent de plusieurs proches collaborateurs du président, qui estiment avoir été jetés sans ménagement sur base d’accusations non-fondées, et s'inquiètent du climat délétère qui se développe au sein de l'organisation.
Les syndicats confirment que le nombre de départs involontaires est en forte croissance. La Croix-Rouge a ainsi été condamnée en 2017 à verser 1,3 million d’euros à ses salariés suite à des décisions de justice.
Les auteurs font état de nombreux témoignages qui décrivent le rapport entre le docteur Eledjan et différents salariés comme « pervers », « méprisant », « déplacé » et « manipulateur ».
Nombre d’interlocuteurs auraient été intimidés au départ d’une phrase assassine souvent répétée: « Je vous tue si vous ne m’acceptez pas ».
Parmi les épisodes les plus dramatiques on ne manquera pas de pointer le décès d’un policier chevronné, fidèle bénévole de la Croix-Rouge, dont l’exclusion apparemment non-fondée contribua plus que probablement à son suicide.

Marc Gentilini, ancien président de l’association, a également dénoncé l'importante valse des cadres dont souffre l'organisation. Il regrette, dans une lettre ouverte publiée le 19 juin 2017 « le temps et l’énergie dépensés dans une réorganisation permanente, devenue obsessionnelle à force de revirements. »

Crise identitaire
Le livre fait également état des profondes divergences de vue entre l’actuel président de la Croix-Rouge et ses deux prédécesseurs, les professeurs Marc Gentilini et Jean-François Mattei, quant aux nouvelles orientations prises par l'organisation humanitaire.
Tous deux regrettent que la Croix-Rouge soit nettement moins présente sur les zones de privation de liberté - tel que les prisons - les banlieues et les migrants.
Les dirigeants actuels de la Croix-Rouge reconnaissent avoir davantage comme priorités l’exclusion, les personnes âgées et la petite enfance.

Les représentants de la direction de la Croix-Rouge que les auteurs du livre ont rencontrés estiment que l'organisation accepte et encourage le débat démocratique en son sein. Ils rappellent que l'organisation compte 5.000 élus, et que le management a besoin de toutes les voix pour avancer.
Les auteurs observent cependant que l'organisation est structurée sous la forme d'une vaste pyramide, dont la base comprend un important réseau d'unités locales, qui élisent des délégués territoriaux. Ces derniers désignent à leur tour les présidents de région qui siègent au sein des organes de décision au plan national.
Ce modèle organisationnel ne semble pas réussir à résoudre de manière non-conflictuelle les divergences de vue qui agitent le sommet de la pyramide.

Sources :

  • Yohan Blavignat et Bénédicte Poirier – ‘Charité bien ordonnée – Révélations sur la Croix-Rouge française’, 171 p., Cherche-Midi, ISBN 978-2-7491-6046-7
  • Le Figaro (21/02/2019) – ‘Les pratiques douteuses du président de la Croix-Rouge dénoncées dans un livre’ (article consultable en ligne).
  • Croix-Rouge française - 'Rapport annuel 2017'

-> Autres articles classés sous Archives - Ethique &Transparence / Ethiek & Transparantie

prochainesformations2  auditexpress2 newsletter2