Trois visuels chocs, plaintes et excuses

La section francophone d’Amnesty International Belgique participe pleinement à la campagne contre la torture initiée depuis le 13 mai dernier par le réseau international de l'organisation.
Dès lors que chaque section nationale dispose d’une grande autonomie en matière de stratégie de mobilisation, l’équipe bruxelloise a cette fois encore fait appel à la créativité de l'agence AIR.

Résultat : trois visuels chocs mettant en scène des personnalités au visage tuméfié (Karl Lagerfeld, le Dalaï Lama et Iggy Pop). Chaque personnage victime de violences est associé à une déclaration manifestement non-crédible, illustrant de la sorte l’absurdité d'aveux extorqués par la torture.
Valérie Michaux, directrice Communication, précise dans Le Soir (19 juin) que les visuels ont bénéficié d’une large distribution par dazibao (30.000 exemplaires dans les gares). L'impact de la campagne se fait dès à présent sentir sur Facebook.
Suite à diverses protestations, émanant notamment de l'entourage d'Iggy Pop dont l'image avait été exploitée sans autorisation préalable, Amnesty Belgique (section francophone) a présenté ses excuses et retiré les visuels contestés.

A noter qu'outre Amnesty International, l'agence AIR soutient également CAP 48, Music Fund et la Fondation Polaire Internationale.

Infos: Amnesty International (section francophone)

-> Consulter la liste des articles d'actualité parus sous Rubrique 'Campagnes de collecte'

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2