Bilan de la générosité des Français au cours de l'année 2020

STATS FR Nov2021c26/11/2021 - Recherches & Solidarités publie la 26ème édition de son étude sur la générosité des Français.
Cette étude permet de suivre, au fil des années, l’évolution de la générosité en matière de dons, au titre de l’impôt sur le revenu et au titre de l’Impôt sur la fortune immobilière.

Elle s'appuie sur deux sources:
- Les données de la Direction Générale des Finances Publiques concernant les dons des 27 900 donateurs assujettis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) et des 4,9 millions de foyers fiscaux donateurs au titre de l’impôt sur le revenu.
- Les montants collectés par 123 associations et fondations représentant 1,48 milliard d’euros issus des comptes d’emploi et ressources publiés au Journal officiel

Chiffres-clés

  • Le montant des dons déclarés au titre de l’impôt sur le revenu a augmenté de 7,1% et le nombre de foyers donateurs de 3,4%.

STATS FR Nov2021

  • La proportion des foyers imposables déclarant un don, ce que nous appelons la densité des donateurs, a, quant à elle, peu évolué en moyenne nationale. Elle s’élève à 20,8%.
  • Le don moyen annuel présente une nouvelle hausse, avec un montant allant de 347 € parmi les moins de 30 ans, jusqu’à 665 € chez les plus de 70 ans.
  • Ce bilan 2020 aux allures positives concernant les dons au titre de l’impôt sur le revenu est porté par les dons aux organismes d’aide aux personnes en difficulté. Ils représentent en effet 90% de l’augmentation du nombre de donateurs et des montants correspondants.
  • Derrière un bilan qui peut être jugé rassurant, au regard des circonstances de 2020, se cache une grande diversité de situations.
    La progression a profité aux plus grandes, ainsi qu’à celles qui agissent dans l’aide sociale, l’environnement ou la solidarité internationale.

STATS FR Nov2021b

  • Se cachent aussi des montants de dons fortement réduits par l’annulation d’évènements et d’opérations de collecte, principales sources de recettes pour certaines associations.
  • La mesure fiscale des « 1 000 euros » en direction des organismes d’aide aux personnes en difficulté a produit quelques effets, avec un don moyen passé de 247 € à 313 € en 2020.
    Mais elle semble avoir anesthésié le reste de la collecte qui représente, en fait, 78% de l’ensemble.
  • D’après ces données officielles et l’estimation des dons qui ne sont pas déclarés et de ceux qui sont consentis de la main à la main, les particuliers auraient donné entre 5,1 et 5,2 milliards d’euros, en 2020.

Sources
Recherches et Solidarité (nov. 2011) – ‘La générosité des français face au Covid’
- le rapport (lien)
- l'infographie (lien)

______________________________
Menus
- Actu belge: tous les articles
- Actu internationale: tous les articles

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2