Mobiliser la générosité des Français en situation d'urgence humanitaire

Alliance Urgences logo15/03/2020 - La Belgique - au travers du Consortium 12-12 - de même que nombre d'autres pays disposent depuis nombre d'années d'une plateforme nationale regroupant la plupart des organisations susceptibles d'intervenir efficacement lors de crises humanitaires majeures.

->Lire: Plateformes nationales membres de l'Emergency Appeals Alliance.

La structure française Alliance Urgences a été fondée en début d'année 2020.
Elle s'est assignée un triple objectif:

  • Offrir un mécanisme de réponse unique et coordonné aux situations d’urgences humanitaires dans le but d’augmenter les montants collectés. 
  • Simplifier le paysage humanitaire Français en jouant le rôle de coordinateur entre les ONG, les médias et les citoyens lors d’urgences humanitaires. 
  • Renforcer l’élan de solidarité nationale autour des crises humanitaires médiatisées ou traditionnellement « oubliées ». 

La plateforme française se dote progressivement d'outils de collecte fonctionnels (site Internet, centre d’appel, base de données, etc.), d'éléments de communication prêts à l’emploi (film de présentation, bannières publicitaires, etc.) et de partenariats médias solides (Groupes TV, radios, réseaux sociaux, affichage, opérateurs téléphoniques, etc.).
Elle a choisi de rôder son fonctionnement en lançant début 2020 un premier appel 'Urgence Rohingyas'.

Organisations membres de la plateforme
L’Alliance Urgences regroupe six ONG Françaises qui estiment légitime de se mobiliser dans le cadre d'urgences humanitaires. Une clé de répartition des dons a été définie en fonction de la capacité d'intervention de chaque organisation: Action contre la Faim (28,5%), CARE (5,7%), Handicap International (27,5%), Médecins du Monde (28,1%), Plan International (7,4%), Solidarités Internationales (2,8%).

On notera que Médecins sans Frontières et la Croix-Rouge française ne font pas partie de la plateforme française bien qu'elles disposent d'équipes et de moyens logisitques qui leur permettent d'intervenir efficacement en situation d'extrème urgence. Ces structures, pour lesquelles l'action humanitaire en urgence fait partie de leur 'core business', n'estiment pas nécessairement pertinent de s'associer au sein d'une même plateforme aux côtés d'organisations dont les capacités d'intervention rapide et efficace lors de crises humanitaires semblent parfois moins avérées.

Urgence Coronavirus
Comme dans le cas des autres plateformes nationales qui font appel à la générosité publique lors de crises humanitaires, les ONG membres d'Alliance Urgences disposent de moyens d'intertvention qui sont principalement ou exclusivement déployés dans les pays du Sud.
Sauf exceptions il leur est difficile d'intervenir efficacement dans leur propre pays, par exemple en faveur des victimes du Coronavirus sur le continent européen.
Les six ONG membres d'Alliance Urgences ont lancé dès début avril un appel 'Urgence Coronavirus' destiné à soutenir l'aide aux victimes de la pandémie en France ainsi que dans les pays du Sud (lien).

La situation est quelque peu différente au Royaume-Uni.
L'incendie de la Grenfell Tower (juin 2017) a mis en valeur que la plateforme britannique DEC (Disaster Emergency Committee), dont les ONG membres sont surtout présentes dans les pays du Sud, pouvait difficilement mobiliser la solidarité des britanniques en faveur d'une urgence qui se déroulait au coeur de Londres.
Ce constat a amené la création du National Emergency Trust, qui mobilise dès à présent la générosité des britanniques en faveur des associations locales qui viennent en aide aux victimes dans différentes régions du Royaume-Uni.
->Lire: 'Coronavirus: appeal launched for UK charities'

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-

 

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2