Jeudi 18 juin - Exposé d'Orixa Fundraising 

Orixa Fundraising logo def12/06/2022 - La générosité des Français s’élèverait à environ 5 milliards d’euros par an.
Un quart de ces contributions, soit 1,25 milliard d’euros, seraient collectés grâce au fundraising digital qui bénéficie d'un taux de croissance remarquable sur le marché français.

Plusieurs agences françaises, toutes actives dans le secteur de la collecte de fonds digitale, manifestent depuis peu un intérêt croissant pour les organisations belges actives en levée de fonds.
Citons à titre d’exemple trois sociétés qui travaillent déjà souvent ensemble sur le marché français :
- iRaiser, un des principaux fournisseurs de plateformes de dons en ligne,
- Adfinitas, agence conseil en fundraising digital qui compte deux associations belges parmi ses clients,
- Orixa Fundraising, une société davantage spécialisée sur des missions d’achats d’espaces dans le monde digital.

Anne Roullier (Head of Strategy, Orixa Fundraising) a présenté une intervention intitulée 'Médiatisation digitale des campagnes de collecte de fonds via le tunnel de conversion' lors de l'Atelier Fundraising Digital organisé à Bruxelles (jeudi 16 juin), à l'initiative d'iRaiser Benelux.
Orixa Benjamin MariSon collègue Benjamin Mari, autre collaborateur d’Orixa Fundraising, nous a résumé à l'attention des non-initiés quelques principes de base qui guident l’action de son entreprise en matière de fundraising digital:
- cibler des audiences comportementales
- recourir au SEA (Search Engine Advertising), sans négliger le SEO (référencement naturel)
- envisager une stratégie d'achats média sur supports digitaux
- mesurer l’impact des campagnes digitales


Cibler des audiences comportementales
Le RGPD interdit pratiquement la collecte de données personnelles, si ce n’est avec l’accord explicite des personnes concernées.
La réglementation européenne permet cependant de collecter des données concernant le comportement des donateurs, tel que par exemple le profil des sites web qu’ils consultent.
Orixa Fundraising collabore dès lors avec un réseau de partenaires de data tierces qui permettent aux associations de recibler leur communication digitale sur des audiences dont le profil (âge, centres d'intérêts, etc.) correspond à celui de donateurs potentiels.
Ces bassins d’audience sont toutefois anonymisés : on n’en connait par exemple ni le nom ni l’adresse email.

Exploitation de fichiers d’adresses email garantis ‘GDPR compliant’
Orixa Fundraising propose également diverses opportunités de partenariat avec des sociétés détentrices d’importantes bases de données emails pour lesquelles elles détiennent un fondement légal qui leur permet d’adresser des messages publicitaires.
Le DPO et le service juridique d’Orixa Fundraising se porte garant du sérieux de ce fondement juridique.

Achats média sur supports digitaux
En plus de leurs investissements éventuels sur divers supports ‘print’, nombre d’organisations françaises jugent efficace de lancer, dès le début de leur campagne de fin d’année, une opération de sensibilisation par voie digitale qui vise à renforcer leur notoriété et à faire connaître leur message d’appel aux dons.
Oryxa Fundraising leur propose un service d’achat d’espaces sur divers supports digitaux: affichage digital sur la voie publique, bannières sur divers sites web, etc.

SEA (Search Engine Advertising)
Dans une seconde étape, un recours au référencement payant peut s’avérer pertinent pour drainer de nouveaux publics de donateurs potentiels vers le site de l'association. L’achat de mots-clés permettra à l’association d’atteindre d’autres audiences qu’elle s’efforcera d’orienter vers par exemple une page de don en ligne ou de demande d'information.

Rappelons à ce sujet que le programme Google Ad Grants de Socialware permet aux associations belges de bénéficier d'un crédit mensuel de $10.000 pour référencer gratuitement leur mission et leur activités auprès de leur public cible.

SEO (Search Engine Optimization)
Le SEO, qui signifie « pptimisation pour les moteurs de recherche » ou « référencement naturel », vise à améliorer la visibilité du site web de l’association en lui faisant gagner des places sur les moteurs de recherche.
Les associations auraient bien évidemment tort de négliger tout effort d’optimisation du référencement naturel de leur site.

Identification par voie digitale de candidats-testateurs
Les campagnes de fundraising digital ne se limiten t pas uniquement aux opérations d’appels aux dons.
Ainsi Orixa Fundraising accompagne parfois des organisations françaises soucieuses d’identifier des candidats-testateurs susceptibles d’envisager un legs au profit de leur cause.

Comment mesurer l’impact des campagnes digitales ?
L’impact de ces investissements en fundraising digital s’est surtout mesuré durant plusieurs années grâce à l’activation de cookies permettant à l’association bénéficiaire d’identifier les canaux de communication digitale qui drainent le plus de contacts utiles.
Les nouvelles contraintes règlementaires en matière de recours aux cookies forcent désormais les organisations à prendre d’autres dispositions qui leur permettent de vérifier l’impact de leurs investissements en prospection digitale, par exemple en créant différents formulaires de dons selon les campagnes.

Pour plus d’information
- site Orixa Fundraising
- Article Care News: Orixa Fundraising – ‘Développer ses libéralités via les nouveaux usages digitaux’ (lien)
- Article: Orixa Fundraising - '– Les étapes clés pour collecter des fonds grâce à votre page Facebook' (lien)

 

We thank our partners

 

Adfinitas
iraiser
koalect
martine constant
Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2