SYMB 101 Fundraising FT1 bMéfions-nous des prévisions trop optimistes

Selon le quotidien L’Echo, dont un article daté du 15 octobre se basait sur des statistiques collectées auprès du Ministère des Finances, l'année 2020 se serait clôturée sur une augmentation de 80 millions d’euros de dons (+27%) au bénéfice des organisations actives en levée de fonds.
-> Lire: 'Réduction d’impôt liée aux dons durant la période Covid: quel impact' (lien)

FISC B 2021 L Echo 2Il est vrai qu'un peu partout en Europe la générosité des particuliers s'est traduite dès l'entame de la crise Covid par un accroissement significatif des dons, 
En Belgique également nombre d'organisations ont constaté une augmentation significative des dons dès le début de la crise Covid, avant même la décision politique qui porta plus tard dans l'année l'avantage fiscal à 60% des dons versés.

L'augmentation des dons pourrait être bien plus modeste

Il se pourrait que l’augmentation très conséquente des dons (+27%) dont le SPF Finances fait état ne reflète pas la situation de la plupart des acteurs de la collecte actifs dans le secteur social et/ou humanitaire.
C’est ainsi que notre comptage provisoire des résultats publiés par cinquante neuf organisations révèlent des tendances toutes autres :
- Echantillon : 57 organisations, revenu global de 205 millions €
- Total dons : 45,9 millions € (2019), 46,9 millions € (2020), soit une hausse de 2% 

 

Forte baisse des recettes issues des activités de sponsoring et d'évènements 

La générosité publique se mesure sur base des dons, mais également en fonction du produit des activités de sponsoring et d'évènements.
Ces recettes, qui ne sont pas liées à l’octroi d’attestations fiscales, ne sont pas comptabilisées par le SPF Finances.
Un rapide comptage réalisé fin octobre sur base des résultats de cinquante quatre organisations affiliées à la plateforme Donorinfo que le produit des activités de sponsoring et d'événements a encaissé une diminution de 29% (soit – 4,5 millions  €) sur l’année 2020.

Prudence!

Il se pourrait que cette prudent estimation concernant les dons (+2%) soit trop pessimiste, tandis que les pertes générées par l'annullation d'événements de collecte pourraient être bien plus importantes.
La prochaine édition du Baromètre annuel de la générosité publique fournira des tendances plus significatives, basées sur un échantillon nettement plus représentatif.
Dans l'immédiat accueillons avec prudence l’annonce, dans l’article de l’Echo du 12 octobre dernier, d’une hausse de 27% des dons sur l’ensemble de l’année 2020.

-> 'Tous les articles 'Dons, legs, mécénat: chiffres-clés' (lien)

Source
L'Echo (15/10/2021) - Philippe Galloy -  'La hausse de l’avantage fiscal sur les dons a manqué son but'

______________________________
Menus
- Actu belge: tous les articles
- Actu internationale: tous les articles



 

 

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2