Soutien non-financier

Nombre d’organisations, parmi lesquelles une majorité d’entreprises ainsi que diverses institutions relevant des pouvoirs publics, s’investissent occasionnellement ou régulièrement, sans soutien financier mais avec l'implication directe de leur personnel, au service d'une association.

Exemples:

  • Aides en nature: réseau d’entreprises mobilisées aux côtés des Banques Alimentaires, etc.
  • Soutien logistique, notamment dans le cadre d’opérations de grande envergure - CAP 48, Paralympics, etc - ou d'événements à portée régionale ou locale.
  • Community Days: bénévolat collectif du personnel durant une journée, par exemple dans le cadre du réseau d’initiatives valorisés par les plateformes Time4Society ou Quadrant
  • Mécénat de compétences: détachement de personnel qualifié dans le cadre de missions spécialisées, de durée limitée.
    La mobilisation de membres du personnel peut être sollicitée dans le cadre d'actions relevant
  • soit de l'objet social de l'association bénéficiaire: animation d'une école de devoir, bénévolat dans une structure d'accueil ou d'hébergement, permanence médicale.
  • soit de fonctions administratives ou managériales: comptabilité, marketing, etc.

Ces diverses formules s'organisent soit dans le cadre d'engagements clairement codifiés dans le cadre de grandes entreprises disposant d'un plan d'action RSE (Responsabilité Sociale de l'Entreprise), soit au départ de coups de coeur initiés au départ d'une relation de confiance qui s'est construite entre une PME et une association active dans la même région.

Les aides en nature ou le soutien logistique peuvent contribuer au renforcement de la stratégie de collecte de fonds, tant au plan du conseil stratégique (présence d'un spécialiste en Communication dans le Comité de Pilotage 'Fundraising') que de la mise à disposition de ressources dans le cadre de l'organisation d'"un événement fundraising.

 

prochainesformations2

 

auditexpress2

 

newsletter