Dons en hausse (21%) ou en baisse (29%)

Le Mouvement Associatif logo18/06/2020 - Le Mouvement Associatif et ses partenaires viennent de sortir les résultats de la vague 2 de leur étude sur l’impact de la crise sanitaire sur les associations, intitulée “Covid-19 : où en sont les associations après le confinement ?”
Pas moins de 12.248 réponses ont été enregistrées. Elles émanent d'un large échantillon d'organisations relevant de l'intérêt général, donc pas exclusivement de structures actives en levée de fonds. 
France générosités s’est associé à cette enquête afin d’y intégrer également les éléments liés aux impacts sur la générosité (lien).

Chiffres clés concernant l'impact du Covid-19

  • 68% des associations ont été quasiment à l’arrêt avec un maintien limité à moins de 20% de l’activité habituelle 
  • 86 % des associations ont été contraintes d’annuler leurs événements, dont ceux de collecte de fonds
  • En moyenne, 56 % des associations observent des impacts négatifs de la crise sur leurs finances. 
  • Cet impact est encore plus important pour les grandes associations

STATS FR 2020 06 Dons 1b HD

Impacts sur les dons des particuliers

  • 21 % déclarent une augmentation des dons
  • 14 % une collecte identique
  • 29 % estiment une baisse de leurs dons

Il est intéressant d’observer que 6 % des associations ont fait appel aux dons pour la première fois. 

Impacts sur les dons des entreprises

  • 2 % en hausse
  • 10 % avec le même volume
  • 25 % en baisse

A noter, 35 % des associations n’ont pas souhaité faire appel aux dons des entreprises, en raison de l’impact de la crise sur ces derniers.

Bilan en termes d'impact économique

STATS FR 2020 06 Dons 2 LD

Sources
- France Générosités - 'Après le confinement: étude du Mouvement associatif' (lien)
- Le Mouvement Associatif - “Covid-19 : où en sont les associations après le confinement ?” (version complète de l'étude)

Relance grâce à augmentation temporaire de diminution d’impôt pour libéralités

Nederlandstalige versie hieronder

AERF logo new zoom02/06/2020 - Communiqué de presse de l'A.E.R.F.

De nombreuses associations et fondations actives pour ‘l'intérêt sociétal’, traversent péniblement la crise actuelle. La plupart a dû reporter ou supprimer des activités et engagements et mettre le personnel en chômage technique. Presque toutes les associations souffrent d’une perte structurelle de revenus, tandis que les coûts fixes ne baissent qu'à peine.
Au nom du secteur, l'Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (AERF) asbl, plaide pour une mesure de soutien, dans le cadre du Plan de relance du Gouvernement : augmenter la diminution d’impôt de 45 à 60%, pour les dons aux institutions agréées faites en 2020 et 2021.
Un tel investissement dans l'intérêt général, avec effet-retour et sans dépenses supplémentaires de la part des autorités, peut atténuer l'impact négatif de la crise de Corona.

Relance dankzij tijdelijke verhoging van belastingaftrek voor giften

AERF logo new zoom02/06/2020 - Persbericht van de V.E.F.
Talloze verenigingen en stichtingen die werken voor het ‘maatschappelijk belang’ ondergaan moeizaam de crisis. Het grootste deel moest activiteiten en verbintenissen uitstellen of schrappen en personeel technisch werkloos maken. Vrijwel alle verenigingen hebben te kampen met structurele inkomstenverliezen, terwijl de vaste kosten nauwelijks dalen.
De sectororganisatie ‘Vereniging voor Ethiek in de Fondsenwerving (VEF) vzw’ pleit voor een stimulerende maatregel, in het kader van het Relanceplan van de Regering : de belastingvermindering voor giften, gedaan in 2020 en 2021 aan erkende instellingen, optrekken van 45 naar 60%.
Dergelijke investering in het algemeen belang, met terugverdieneffect en zonder extra uitgaven vanwege de overheid, kan de negatieve impact van de Corona-crisis enigszins milderen.

 

AERF logo new zoomBelgique

22/05/2020 - Plus de 20 associations ont décidé ensemble de recommencer les activités de collecte de rue (street-fundraising, door-to-door), prudemment et lentement à partir du 2 juin. 
En attendant, elles préparent des mesures appropriées pour protéger au mieux citoyens et recruteurs et pour créer les meilleures conditions possibles pour les entretiens.
En Belgique, la méthode dite de « dialogue direct », est utilisée par quelque 25 organisations.
Pour certaines, cela représente la principale source de dons et de recettes structurelles.

La date de reprise et les mesures de sécurité sanitaires ont été définies de concert par les associations qui ont participé à ce processus de concertation coordonné par l’AERF (Association pour une Ethique en Récolte de Fonds): Médecins sans Frontières, Médecins sans vacances, Amnesty International (Wallonie-Bruxelles), Amnesty Vlaanderen, Broederlijk Delen, Child Focus, CNCD/11.11.11., Croix Rouge de Belgique, Médecins du Monde, Greenpeace, Handicap International, Koepel 11.11.11, Natagora, Oxfam, Plan International, Rode Kruis Vlaanderen, L’Ilot, UNICEF, SOS Villages d’Enfants, SOS Faim , Fondation contre le Cancer, Infirmiers de rue, Vluchtelingenwerk, WWF.

Source
Version française
- Communiqué de presse de l’AERF (22/05/2020) – ‘Les associations peuvent à nouveau recruter des donateurs
- AERF (22/05/2020) – ‘Lignes de conduite pour le recrutement Direct Dialogue dans le cadre de l’épidémie Covid-19
Nederlandse versie
- Persbericht VEF (22/05/2020) – ‘Goede doelen mogen opnieuw schenkers werven in de openbare ruimte
- VEF (22/05/2020) – ‘Handleiding voor de Direct Dialogue werving ten tijde van de Covid-19 epidemie

Contexte international

Les campagnes de collecte de rue (street fundraising, door-to-door) ont été prudemment relancées dans d'autres pays, tant en Asie que plus récemment en Europe continentale: Norvège, Pays-Bas, Autriche.
Une contribution publiée il y a peu sur le site SOFII indique qu'en Autriche le public ne semble pas du tout réservé à l'idée d'entamer un dialogue avec des recruteurs de rue.
Les exigences sanitaires imposées aux street fundraisers autrichiens semblent particulièrement strictes. Ainsi sont-ils munis de visières et s'abstiennent-ils de s'adresser aux personnes âgées.
-> 'Site SOFII - Peter Steinmayer (Austrian Fundraising Association): 'How are face-to-face fundraisers adapting in a (sort of) post-lockdown world?'

Les recommandations de l'AERF concernant le recrutement de donateurs durant l'actuelle période de déconfinement progressif s'inspirent largement du code de conduite néerlandais:
-> DDMA (11/05/2020) - 'Handleiding voor werven en collecteren in de 1,5 metersamenleving'

Transparence des coûts et recettes

En Belgique les campagnes de street fundraising et de recrutement de donateurs en porte-à-porte sont pour la plupart mises en oeuvre au travers d'agences commerciales (fundraising agencies).
Leur intérêt ne coincide pas entièrement avec celui des associations qui font appel à leurs services. Dès lors que ces entreprises se rémunèrent sur base du nombre de donateurs que leurs équipes recrutent sur la voie publique, elles peuvent être tentées de booster leurs campagnes de recrutement au dépend de la qualité du contact établi avec ces nouveaux donateurs. Or si nombre d'entre eux interrompent assez rapidement leur domiciliation, le coût global de ce type de prospection s'avère automatiquement disproportionné.
Il est donc rassurant pour les donateurs que l'AERF (Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds) puisse, au titre de plateforme indépendante de contrôle des campagnes de recrutement sur la voie publique, encourager les associations membres de cette plateforme à faire preuve d'une réelle transparence quant aux coûts et recettes des opérations de recrutement sur la voie publique, et ce plus particulièrement durant la phase 'post Covid-19''.

 

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-

 

‘Charities forced to stop helping people if they want to survive’

15/05/2020 - Bien que delicate et dans certains cas dramatique, la situation financière des organisations de solidarité oeuvrant en Belgique apparaît moins préoccupante que ce n’est le cas au Royaume-Uni.
En témoignent les résultats d’un récent sondage du Directory of Social Change (DSC), auquel ont participé 178 organisations caritatives britanniques de taille modeste ou intermédiaire (revenu global inférieur à un million de £ dans 70% des cas).
Il y est notamment constaté que plus de la moitié de ces associations ont mis une partie de leur personnel au chômage (‘furlough’), dans le cadre du Coronavirus Job Retention Scheme.
Plusieurs grands acteurs de la collecte, parmi lesquels Oxfam UK (lien), tous confrontés à une diminution des revenus issus de la générosité publique, ont également activé la mise au chômage d'une partie conséquente de leur personnel.

STATS UK Furlough'Furlough for good'
Le secteur caritatif négocie à présent auprès des autorités britanniques la possibilité d'autoriser les employés licenciés à travailler bénévolement pour l'association qui les employait (lien).

Précisons que la fragilité financière du secteur caritatif britannique ne date pas de la crise du Covid-19, comme en témoigne un récent rapport de Charity Financials qui constatait dès la période 2018/2019 une légère diminution de la générosité publique en faveur des 100 plus grands acteurs de la collecte du Royaume-Uni.
-> Lire: 'Royaume-Uni - Top 100 Fundraisers Spotlight (2018/2019)'

Les résultats complets du sondage de DSC sont téléchargeables sur le site de la plateforme DSC.

Source
DSC (14/05/2020) – ‘Charities forced to stop helping people if they want to survive

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-

 Covid 19 Belgium logo11/05/2020

Les appels à la générosité publique organisés dans le cadre de la crise Covid-19 émanent d'organisations traditionnellement actives en levée de fonds, ainsi que d'initiatives nouvelles mises en place à l'occasion de la crise actuelle.

Plusieurs parmi ces initiatives nouvelles sont brièvement décrites ailleurs sur ce site:

Nous listons par ailleurs, ci-dessous, quelques-unes des principales campagnes de prospection émanant d'organisations traditionnellement actives en levée de fonds:

1 - Campagnes nationales et collectives ‘Covid-19’: peu de résultats exceptionnels à ce jour
La Belgique ne comptait guère, fin avril, de campagnes nationales et collectives (c'est-à-dire inter-associations) d'appels aux dons qui aient produit des résultats spectaculaires. Certaines campagnes collectives mises en oeuvre dans d'autres pays alignent des résultats plus encourageants, par exemple au Royaume-Uni (lien).

CORONA B Consortium 12 12Le Consortium 12-12 a lancé un appel spécial Covid 12-12 sans pour autant avoir déjà déployé, en date du 27 avril, une intense campagne d'appels aux dons (lien).
Rappelons que les organisations membres du Consortium 12-12 sont presqu’exclusivement actives dans les pays du Sud, et qu'elles estiment avoir à y affronter à moyen terme à une crise humanitaire majeure, notamment du fait du risque de famines (lien).
Elles se rendent cependant compte de ce qu'à ce jour la prise de conscience de cette catastrophe annoncée est faible au niveau des opinions publiques des pays de l'hémisphère Nord.

2 - Campagnes en ‘stand-alone’
Plusieurs organisations directement impliquées aux côtés de populations en situation de grande vulnérabilité font connaître leurs besoins au travers de campagnes médias.
CORONA B 2020 04 PUB MSF 3LDMédecins sans frontières, principale structure qui coordonne depuis Bruxelles de nombreuses équipes mobilisées tant en Belgique que dans les pays du Sud, mène une intense campagne de prospection au travers de divers médias: spot radio/TV, Internet, réseaux sociaux, presse (lien).

 

 

 

 

Diverses insertions publicitaires dans La Libre Belgique, que nous reproduisons ci-dessous, constituent un échantillon assez représentatif de l'effort de mobilisation de la générosité publique initié du côté francophone par certaines organisations directement mobilisées aux côtés des victimes du Covid-19.

CORONA B 2020 04 PUB Croix RougeCroix-Rouge de Belgique (1/2)
(annonce 'pleine page' de type Journal de bord, mise à jour à intervalles réguliers)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CORONA B 2020 04 PUB Croix Rouge2 zoomCroix-Rouge de Belgique (2/2)
(annonce 'appel aux dons') 

 

 

 

 

 

 CORONA B 2020 04 PUB BordetLes Amis de l'Institut Bordet
(annonce 'pleine page')

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CORONA B 2020 04 ChirecChirec
(annonce 'pleine page')

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CORONA B 2020 04 PUB UCLouvainFondation Louvain - Université de Louvain
(annonce 'pleine page')

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CORONA B 2020 04 PUB CaritasCaritas International
L'insertion de Caritas accompagnait un courrier d'appel encarté dans le quotidien.

 

 

 

 

 

 

 

CORONA B 2020 04 PUB L IlotL'Ilôt

 

 

 

 

 

 

 

 

CORONA B 2020 04 PUB Soeur Emmanuelle LDLes Amis de Soeur Emmanuelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CORONA B 2020 04 PUB InfirmiersInfirmiers des Rues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CORONA B 2020 Ensemble Solidaires LLBCampagne de Test-Achats
en faveur du Fonds Covid-19 de la Fondation Roi Baudouin

 

 

 

 

 

 

 

 

 CORONA B 2020 04 PUB MDM LegsMédecins du Monde
(campagne 'Legs')

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-> Lien vers tous les articles 'Covid-19 & fundraising'

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-


Merci de nous communiquer vos informations, critiques et commentaires concernant l'impact du Covid-19 sur la générosité des Belges. -> email info <at> fundraisers.be

CORONA B 2020 05 Rode Kruis 2LD29/04/2020 - Voor het eerst in 59 jaar kunnen de vrijwilligers van het Rode kruis géén sticker verkopen op straat.
In plaats daarvan staan ze met z'n 13.000 klaar om te helpen tijdens deze coronacrisis: in rusthuizen, bij patiëntenvervoer, met psychologische bijstand. 

De jaarlijkse stickeractie, die jaarlijks goed is voor meer dan 3 miljoen euro aan opbrengsten die rechtstreeks naar de werking van de lokale afdelingen gaat, wordt opgeschort.
Maar liefst 770.000 stickers met Suske en Wiske in de hoofdrol waren al gedrukt voor de uitbraak van de coronacrisis in ons land. 
Liever dan ze weggooien, geeft het Rode Kruis de stickers cadeau. De stickers worden op verschillende plaatsen in Vlaamse brievenbussen gestopt met een warme oproep om de lokale vrijwilligers in jouw buurt te steunen.

Maar liefst 650.000 mensen kochten een sticker in 2017. De stijging zet zich al enkele jaren door.

UPDATE 15/05/2020 - 'Alternatieve stickeractie Rode Kuis is financiële flop'
Volgens De Standaard (15/05/2020) hebben amper 10.270 gezinnen een bijdrage gestort. Waar vorig jaar nog 3,2 miljoen werd opgehaald, is dat nu maar 308.000 euro, amper een tiende van wat de actie vorig jaar heeft opgebracht.

Bron
- Rode Kruis (29/04/2020) - 'Jij kan onze vrijwilligers steunen!'
- Het Laatste Nieuws (6/5/2020) – ‘Rode Kruis bedeelt stickers via brievenbussen en hoopt op giften’

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-

France Gnrosits logo30/04/2019 - Le syndicat français des organisations actives en levée de fonds dédie une page de son site à différentes informations relatives à l’actualité Covid-19:

  • Baromètre de la générosité spécial Covid-19:
    résultats de la 2ème vague du baromètre de la générosité spécial Covid-19 d'Isoskèle sur les donateurs, les non-donateurs, ainsi que sur l'évolution du classement des causes soutenues (lien)
  • Enquête de France Générosités auprès de ses membres: "Quel avenir pour la collecte de dons ?” (lien)
  • Covid-19: propositions adressées au gouvernement français pour stimuler les dons des français (lien)

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-



Fonds d'urgence Covid-19

CORONA B 2020 Cap48 bFace à la crise et au confinement liés au Covid-19, de nombreuses associations financées par CAP48 et Viva for Life ont alerté les organisateurs de cette double campagne de solidarité de la RTBf  quant à leur manque cruel de moyens pour poursuivre leurs actions essentielles auprès de leurs publics.
L'asbl en charge des deux campagnes de solidarité de la RTBf a dès lors procédé à la création d'un Fonds d'urgence Covid-19.
Cet appel à projets s’adresse aux asbl et fondations d’utilité publique actives en Fédération Wallonie-Bruxelles au sein des secteurs de la lutte contre la pauvreté, plus particulièrement infantile, de l’aide à la jeunesse, et du handicap.
Le fonds d’urgence permettra de répondre aux besoins urgents en biens de première nécessité (denrées alimentaires, produits d’hygiène,…) et à leur transport si nécessaire, en matériel de protection (gants, gel, masques), en personnel compensatoire ou en outil de communication.

Source:
Cap 48: 'Fonds d'urgence Covid-19'

Campagne « Confinés mais pas seuls » 

CAP48 et la RTBF s'investissent dans d'autres actions de solidarité, au nombre desquels un numéro gratuit (le 0800/711.37) qui a vocation à faciliter l’entraide de proximité, ainsi que l’opération « Confinés mais pas seuls » qui vise à renforcer le dispositif digital Impactdays.be.

Impactdays est une plateforme gratuite reconnue par la Région wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale.
Elle facilite l’entraide en rassemblant les demandes et les offres de services des citoyens (aller à la pharmacie, faire les courses, promener le chien, envoyer un dessin ou passer un appel), que les communes wallonnes et bruxelloises font ensuite se rencontrer.
Pour plus d'infos: Impact Days

Impact Days bénéficie également du soutien de la plateforme Give a Day, qui entend contribuer à atténuer les effets de la crise du coronavirus grace à sa plateforme d'aide gratuite locale #notrecommunesolidaire. Celle-ci vise à aider les communes et les organisations à coordonner l'aide et l'offre localement.
Appel aux dons
La mise en oeuvre de cette inityiative a incité Give A Day à lancer l'appel au don 'Corona Impact Days' au départ de la plateforme de crowdfunding GoFundMe.

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-

Des organisations en grande difficulté financière

CORONA FR 2020 04 Emmaus d29/04/2020 - Nombre d'organisations de solidarité dont l'objet social vise notamment à proposer des emplois accessibles aux travailleurs en situation de fragilité ont du réduire ou interrompre leurs activités.
La diminution brutale de leurs recettes les confrontent à une situation financière particulièrement inquiétante.
Cette situation concerne tant diverses associations belges tel que ‘Les Petits Riens’ que nombre de 'charity shops' britanniques, de même qu'Emmaüs-France.
Cette organisation proche de la Fondation Abbé Pierre, qui n’avait à ce jour jamais fait appel à la générosité publique, lance un dramatique appel aux dons qu'elle diffuse au moyen d'une remarquable vidéo, disponible au départ du lien suivant.

Valérie Fayard (directrice adjointe d'Emmaüs) justifie la finalité de cette campagne dans une courte vidéo intitulée "Aidez-nous pour que ce modèle original d'Emmaüs survive !" (lien)

Un récent article de l’AFF (Association Française des Fundraisers) explique également le contexte du lancement de cette première campagne d'appel aux dons.
-> Lire :Association Française des Fundraisers - "Les fundraisers prouvent leur pleine utilité"

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-

Deuxième bilan intermédiaire (27 Avril 2020)

Une première estimation de l’impact du Covid-19 sur la collecte de fonds a été publiée début avril.
-> Lire: ‘Covid-19: impact sur la collecte de fonds en Belgique (07/04/2010)

 27/4/2020 – Nous ne disposons, quarante jours après le début du confinement, que de peu d’estimations concernant l’évolution de la collecte de fonds au cours des six dernières semaines.

L’impact du Covid-19 sur les organisations actives en levée de fonds, ainsi que sur leurs bénéficiaires, est soit  Covid 19 Belgium logodirect et le cas échéant dramatique, soit indirect ou parfois sans effet majeur au plan financier.

Un reportage du Soir ('D’une crise de la solidarité à une solidarité de crise' - 04/04/2020) se faisait l'écho de la situation préoccupante de l'asbl Les Petits Riens, où l'arrêt inévitable des activités économiques génère un déficit mensuel considérable, alors que d'autres structures, tel L'Ilôt ou Médecins du Monde sauvegardent une partie de l'aide aux bénéficiaires grâce à la générosité accrue de leurs donateurs.

L’expert néerlandais Ard Lok (WWAV) définit ainsi pas moins de six catégories d’organisations classées selon le type d’impact du Covid-19 et selon son intensité. Il préconise dès lors des stratégies différentes de mobilisation des donateurs en fonction des divers besoins pour lesquels la générosité des donateurs peut être sollicitée soit en urgence soit principalement dans un deuxième temps. 
-> Lire : ‘Ard Lok (WWAV): fondsenwerving in tijden van Corona

Que ce soit en campagnes de fidélisation (appels adressés aux donateurs actuels) ou de prospection, tant la fréquence des dons que leur montant  moyen évolueront peut-être de manière significative selon la perception qu'ont les donateurs du degré d'implication directe de l'organisation aux côtés des victimes du Covid-19.

Campagnes de fidélisation

1 - Direct mail
Peu de données ont été collectées à ce jour, à l’exception d’une estimation récente de Direct Social Communications dont les derniers mailings ont produit des résultats satisfaisants (lien). Il est vrai que plusieurs appels faisaient explicitement référence au Covid-19.

2 - Télémarketing
En Belgique comme à l’étranger plusieurs campagnes de télémarketing maintiennent ou améliorent leurs indicateurs de performance.
Plusieurs organisations tirent parti de la période de confinement pour gérer par ailleurs, en interne, des mini-campagnes de contact téléphonique destinées à manifester la sympathie de l'équipe vis-à-vis de certains donateurs. Aucune demande de soutien n'est formulée à cette occasion.

3 - Evénements de collecte
Les campagnes de Carème d’Entraide et Fraternité et de Broederlijk Delen, dont la dynamique s’articule chaque année au départ de la mobilisation des paroisses et des célébrations dominicales, ont tenté de booster d’autres canaux de collecte, telle la promotion du don en ligne et des encartages de mailings dans divers médias.
Cette diversification des modes de collecte leur a permis à Broederlijk Delen de collecter 1,5 million € (soit 50% des recettes reçues au cours de cette période en 2019), tandis qu'Entraide et Fraternité a sauvegardé 100.000 €, soit un quart de sa collecte.

Rappelons que l'agenda du deuxième trimestre comprenait nombre de galas et autres événements de collecte, au nombre desquelles les campagnes de Télévie, Kom op tegen Kanker ainsi que les 20 kms de Bruxelles. Ce dernier événement bénéficiera d’un report vers le mois d’octobre.

4 - Collecte de rue
Les organisations qui ne sont pas directement mobilisées aux côtés des victimes du Covid-19 et qui recourent au street fundraising comme principal canal de recrutement de donateurs - tel Greenpeace ou Amnesty - pourraient être sévèrement pénalisées par une longue interruption des campagnes de collecte de rue.

Campagnes de prospection

La crise Covid-19 a suscité le lancement de diverses campagnes de prospection, émanant d'organisations traditionnellement actives en levée de fonds ainsi que de diverses initiatives nouvelles.
-> Lire: 'Covid-19 - Principales campagnes de prospection'

 

-> Lien vers tous les articles 'Covid-19 & fundraising'

Blogs1b Actu

-Blogs2b Fundraising Belgium-
Blogs2b Fundraising worldwide
Blogs3b Covid 19
Blogs5b Legacy B-
Blogs6b Legacy W-
Blogs7b Next workshops

-


Merci de nous communiquer vos informations, critiques et commentaires concernant l'impact du Covid-19 sur la générosité des Belges. -> email info <at> fundraisers.be
Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2