11 février 2015 - Créé grâce à un financement de la Fondation Roi Baudouin et mis en œuvre par Socialware, le site Philanthropie.be est devenu en peu de temps une précieuse source d'information appréciée par nombre de donateurs. 

L'équipe de Socialware a gagné en quelques années la confiance de quelque 2.933 associations, réparties sur l'ensemble du pays (figure ci-dessous), qui figurent à ce jour sur le portail Philanthropie.be.

Le portail américain GuideStar International avait servi un temps de modèle aux initiateurs du portail belge. Ceux-ci se sont heureusement abstenus d’appliquer en Belgique le système de scoring du degré de transparence des associations que différents sites américains encourageaient à cette époque.

 

La Fondation Roi Baudouin gère à présent, en interne, un nouveau portail trilingue bonnescauses.be - goededoelen.be - gutesache.be. Les fonctionnalités de ce site semblent assez comparables à celles de la plateforme Philanthropie.be.

Transparence financière

Le site Philanthropie.be avait veillé depuis ses débuts à établir une connexion entre les informations publiées par les associations et diverses données provenant de la Banque Carrefour des Entreprises et de la Banque Nationale.
On note cependant que ces données financières sont globalisées, et ne permettent dès lors guère de cerner les recettes et dépenses par activité, tel que: frais généraux, communication, collecte de fonds, activités en lien direct avec l’objet social.

Benoit Fontaine, conseiller à la Fondation Roi Baudouin, précise que les informations émanant de la Banque Nationale sont à présent automatiquement réactualisées sur le site bonnescauses.be
Il se pourrait par ailleurs que la base de données lié au nouveau portail soit désormais davantage exploitée les experts et membres de jurys travaillant dans le cadre de la Fondation Roi Baudouin – ainsi qu'ailleurs - puisque ce site leur permet de vérifier la fiabilité des organisations en demande de soutien.
Les associations en quète de mécénat gagneraient dès lors à soigner leur présence sur ce site.

Mais qu’en pensent les donateurs ?

Notre pays compte à ce jour cinq portails d’information qui s'appliquent à renforcer la transparence des organisations bénéficiaires de la générosité publique:

Ces diverses plateformes d'information sont appréciées par nombre d'organisations soucieuses de transparence, notamment en matière financière. On manque cependant d’indicateurs permettant d’apprécier dans quelle mesure ces supports suscitent l'intérêt, non seulement des acteurs de la collecte mais également et surtout des donateurs.

Et à l'étranger ?

Nos pays voisins ont également vu émerger diverses réalisations un tant soit peu comparables, quoique parfois plus ambitieuses. 
Citons notamment:

  • le portail infodon.fr, une initiative de France Générosités,
  • le lancement plus récent de la Kennisbank Filantropie, un ambitieux projet néerlandais qui poursuit différents objectifs, notamment en matière de transparence financière et d'analyse statistique de la générosité publique (schéma ci-joint),
  • le portail JustGiving, pièce maîtresse du dispositif de promotion de la générosité au Royaume-Uni.
Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2