De Warmste Week en version post-Covid: aider directement les "doeners"

CAMP B Wamste Week 2020 GLa VRT a d'abandonné le soutien financier aux associations déjà existantes (soit 17,5 millions d'euros en décembre 2019) au profit d'une campagne de mobilisation en faveur de projets novateurs initiés par une nouvelle génération de "doeners en denkers". 

La justification de ce changement de cap radical est présentée dans une vidéo diffusée sur le site de la VRT:
-> Seconde vidéo 'Want het verschil dat ben jij' dans l'article 'De Warmste Week 2020 start nieuw verhaal: "Dit jaar is het niet je geld, maar net jij die telt"

CAMP B Wamste Week 2020 F"Door ze te helpen. Zelf. Rechtstreeks."
La prochaine campagne 'De Warmste Week' s'est choisie pour mot d'ordre principal "Door ze te helpen. Zelf. Rechtstreeks.", ce qui donne à penser que la VRT encouragera désormais surtout ou exclusivement la mobilisation de bénévoles.

La nouvelle opération de solidarité de la VRT bénéficiera du soutien de la Fondation Roi Baudouin et du Vlaams Steunpunt Vrijwilligerswerk.

Une campagne entièrement focalisée sur la valeur de l'engagement individuel
En écho à la mise en valeur des héros durant la crise Covid-19 le nouveau spot de campagne diffusé par la VRT véhicule des éléments de langage qui célèbrent abondamment la valeur de l'engagement citoyen individuel: De doeners - Want het verschil dat ben jij .
Le message passe dès lors sous silence le rôle des organisations citoyennes locales dont les ressources (et notamment les dons) permettent à ces engagements bénévoles de s'exercer de manière efficace et dans la durée.
Voilà qui provoquera pas mal d'amertume du côté des deux mille associations, souvent de taille modeste, désormais privées des quelque 17 millions d'euros (total des dons de l'édition 2019) que l'opération 'De Warmste Week' réussissait à collecter.
Plusieurs médias - confer articles référencés ci-dessous - témoignent de la déception des organisations concernées.
Le réseau '4de Pijler' réunit plusieurs centaines d'initiatives citoyennes en faveur de projets de solidarité dans les pays du Sud. Elles participaient en grand nombre à l'opération Warmste Week. Le site de cette plateforme rappelle que les organisations du secteur 'Solidarité Internationale' ont davantage besoin de soutien financier que de bénévoles, et seront dès lors directement pénalisées par la récente décision de la VRT.

CAMP B Wamste Week 2020 D

Pourquoi valoriser exclusivement le bénévolat local au détriment de la collecte de fonds locale ?
La tonalité du nouveau message de la campagne 'De Warmste Week' s'inscrit dans le prolongement des initiatives qui, depuis le début de la crise Covid-19, visent à honorer la valeur de l'engagement citoyen des héros du quotidien.
L'émergence des nouvelles micro-initiatives individuelles oeuvrant au service de l'intérêt général avait déjà retenu l'attention de divers chercheurs, dont l'équipe de HEC Liège qui y avait consacrée une enquête:
-> 'HEC Liège dresse le profil des jeunes philanthropes'
Les rencontres 'Printemps de la Philanthropie' de la Fondation Roi Baudouin ont également contribué à mettre en valeur ces nouvelles initiatives, souvent originales mais pas toujours durables. 

Cette thématique est donc d'actualité. D'aucuns regretteront cependant que, captant un sujet provisoirement à la mode, la VRT décide de se focaliser totalement sur la célébration du bénévolat individuel, et choisisse en conséquence de détruire brutalement l'excellent outil collectif de collecte de fonds que ses talentueuses équipes avaient été mis en place à la satisfaction de toutes les organisations bénéficiaires.
Ne pouvait-on encourager davantage le bénévolat local sans affaiblir considérablement la collecte de fonds locale ?

Giving Tuesday: une campagne populaire ailleurs en Europe, mais pas en Belgique
Différentes plateformes nationales de collecte de fonds (Royaume-Uni, Pays-Bas, France, Autriche, etc) ont repris à leur compte et adapté le format de campagne Giving Tuesday, un concept d'origine américaine qui permet à nombre d'associations locales d'organiser une campagne annuelle et commune de collecte de dons.
-> 'Lancement prochain de la campagne #givingtuesday en France'

Le lancement de pareille initiative eut été inapproprié au niveau belge du fait que l'opération 'De Warmste Week' poursuivait avec succès, dans le Nord du pays, un objectif assez comparable. 
Le moment est peut-être venu d'encourager les organisations actives en levée de fonds à concevoir de nouvelles initiatives communes susceptibles de booster la générosité de nos concitoyens. 

Sources
- VRT - (25/06/2020) - 'De Warmste Week 2020 start nieuw verhaal: "Dit jaar is het niet je geld, maar net jij die telt"
   Présentation de l'édition 2020 dans la seconde vidéo 'Want het verschil dat ben jij'
- VRT Nieuws (24/06/2020) - De Warmste Week zamelt geen geld meer in, vzw’s verliezen deel werkingsmiddelen: “Wakker geworden in nachtmerrie"
- De Standaard (26/06/2020) - 'Mensen zullen geld blijven inzamelen'
- De Morgen (24/06/2020) - Nieuw concept van De Warmste Week is ‘streep door de rekening’ voor goede doelen.
- Het Belang van Limurg (26/0/2020) - 'Als ik mag kiezen: liever geld dan vrijwilligers'.
- 11.11.11. (4de Pijler) (02/07/2020) - WORDT HET EEN ‘MINDER WARME WEEK’ VOOR 4DE PIJLERINITIATIEVEN?

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2