8 octobre 2015 - Les statistiques du CBF (Centraal Bureau Fondsenwerving) et diverses autres sources permettaient jusqu’il y a peu d’avancer des estimations plus ou moins fiables concernant l’évolution des legs bénéficiant aux causes d’intérêt général.
-> Lire : ‘Pays-Bas: évolution des legs

Voici qu’à présent la société britannique Legacy Foresight, associée au consultant néerlandais Arjen van Ketel, publie une partie des résultats de la première édition d'une étude pluri-annuelle, produite sous le titre ‘Legacy Monitor Netherlands’.

L’édition néerlandaise de cette étude statistique - dont la version britannique existe depuis plusieurs années – a été rendue possible grâce au cofinancement d’un Consortium de huit associations néerlandaises : MSF, Greenpeace, Hartstichting, Leger des Heils, Liliane Fonds, Nierstichting, Unicef et Wakker Dier.

Chiffres-clés

Les auteurs rappellent que les recettes issues des legs bénéficiant aux causes d’intérêt général s’élevaient en 2011 à 539 millions d’euro.
Plus de la moitié de ce montant fut versé aux diverses associations connues du grand public, dont les recettes figurent dans les statistiques du CBF.
Le reliquat de ce montant semble avoir bénéficié à diverses églises, à des fonds patrimoniaux ou familiaux ainsi qu’à diverses structures culturelles, sociales ou sportives.
La croissance des montants collectés a atteint en moyenne 5% par an depuis 20 ans, soit 3% après prise en compte de l’inflation.
Les causes du ‘Top 10’ ont collecté la moitié du montant total, tandis que le ‘Top 100’ collecte 90% des 539 millions d’euro.

Prévisions

Se basant sur des années d’expertise acquise au Royaume-Uni, l’équipe de Legacy Foresight a produit une simulation mathématique qui laisse entrevoir, concernant les Pays-Bas, un renforcement significatif de la croissance de ce secteur de la générosité publique.

Différents facteurs devraient contribuer à booster le marché des legs, au nombre desquels l’accroissement des décès ainsi que la reprise économique, qui génère à son tour une relance du marché immobilier et des cours de bourse.

Prochaines étapes

D’autres associations s’apprêteraient à rejoindre le Consortium néerlandais.
L’étude s’attacherait à analyser dans les mois à venir le profil des testataires, tant parmi les donateurs fidélisés qu’au niveau du grand public.
On examinerait notamment comment adapter la communication des associations en fonction de l’émergence progressive de nouveaux profils de testataires, issus de la génération des babyboomers.

Source:

'Legacy Monitor Netherlands', synthèse (2 pages) de l'étude disponible sur demande adressée au bureau de consultance Arjen van Ketel.

-> Lien vers les articles d'actualité sous Archives 2013-2015 - Legs & Testaments.

Suivez l'actu belge et internationale de la collecte de fonds
en souscrivant à la Fundraisers.news.

 

Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2