Il ressort des prévisions convergentes émises par divers experts, tant européens qu’américains, que les legs à finalité philanthropique devraient bénéficier d’une tendance haussière d’ici 2050, du moins dans nombre de pays de l’hémisphère Nord.
On notera cependant que certaines prévisions optimistes sont le fait de prestataires spécialisés dans la commercialisation de supports de promotion des legs.

Legacy Giving 2050
Le rapport ‘Legacy Giving 2050 : Legacy giving in an age of uncertainty’ publié en mai 2014 par l’agence britannique Legacy Foresight propose divers constats et prévisions concernant le marché britannique. Difficile d’évaluer dans quelle mesure les tendances observées au Royaume-Uni sont transposables au niveau de différents pays du continent européen, tel les Pays-Bas (article) et la Belgique.

Le rapport distingue deux cohortes :

  • la génération ‘War-Baby’(1930-1945), âgée actuellement de 68-83 ans, qui représente 22% de la population britannique. Elle est plus prospère que les cohortes précédentes et suivantes.
  • la génération ‘Core Boomer’ (1946-1957) : les décès augmenteront à partir de 2020 et atteindront un maximum vers 2040. Cette génération comprend un pourcentage plus élevé de ménages sans héritiers directs.

L’étude liste différents facteurs qui influencent le comportement des futurs testateurs :

  • Prolongation de la crise économique: nos concitoyens sont davantage conscients de vivre dans un environnement global plus précaire (‘global risk society’), qui peut les inciter à surseoir à la finalisation de leurs dispositions testamentaires.
  • Les soucis en termes d’aide financière à réserver à ses propres enfants diminuent éventuellement la part qui pourrait être dédiée à une cause humanitaire ou sociale.
  • Nombre de britanniques sont également tentés d’adopter un comportement consumériste, ce y compris vis-à-vis des offres émanant d’associations. On note en particulier une attitude plus critique des ‘Core Boomers’, désireux d’être rassurés quant à l’efficacité des causes qu’ils envisagent de soutenir.
  • Un nombre croissant de ménages vendent leur habitation principale, et disposent en conséquence parfois de davantage de liquidités.

Prévisions de Legacy Foresight à l’horizon 2050
D'ici à 2050 le nombre de legs à finalité philanthropique doublerait, et représenterait à l'horizon 2050 19% des testaments au lieu de 14,5% actuellement.
L’apport total des legs, calculé en valeur constante, augmenterait de 2,13 à 5,16 milliards de Livres (Graphique 1).

Le marché britannique resterait stable d’ici 2020, du fait de divers facteurs : climat d’incertitude lié à la crise, ainsi que diminution des décès, tant de manière générale que concernant les ménages sans héritiers.
Les années de croissance significative ne réapparaitraient que plus tard, lors des décades 2020-2030 (+ 2,5% par an) et 2030-2040 (+ 3,1% par an).

Legacy Foresight propose donc des prévisions modérément optimistes si on les compare à la séquence précédente (1988-2013) au cours de laquelle le marché britannique des legs à finalité philanthropique avait quadruplé, passant de 0,46 à 2,16 milliards de Livres (Graphique 2).

Source:
Legacy Foresight - ‘Legacy Giving 2050 : Legacy giving in an age of uncertainty’

-> Liens vers d'autres articles archivés



Prochainesformations2
Auditexpress2
Newsletter2